Le SVE pour les organisations

#mobilité (action-clé 1 / mobilité des individus à des fins d’éducation et de formation)
#SVE

Le Service Volontaire Européen (SVE) permet aux jeunes de 17-30 ans de découvrir une autre culture et d'acquérir des compétences utiles à leur développement personnel, éducatif et professionnel ainsi qu'à leur insertion sociale. Les jeunes réalisent des missions d'intérêt général (animation socioculturelle, protection de l'environnement, aide aux personnes en difficultés...) au sein d'une structure à but non lucratif d'un autre pays durant 2 à 12 mois (2 semaines à 2 mois pour les "jeunes ayant moins d'opportunités"). Un projet SVE peut comporter entre 1 et 30 volontaires qui peuvent faire leur service volontaire soit individuellement ou en groupe. Un accompagnement avant, pendant et après est assuré par les structures impliquées dans le projet.

Concrètement, le SVE permet de s‘engager et de réaliser des missions d'intérêt général (animation socio-culturelle,  protection du patrimoine, information des jeunes, aides aux personnes en difficultés, économie sociale et solidaire, etc.) au sein d'une structure à but non lucratif (associations, collectivités, etc.).

Le SVE est basé sur un partenariat tripartite : le jeune, l’organisation d’envoi et l’organisation d’accueil.

Nouvelle action 2017 : le "SVE stratégique" ouverte aux organisations SVE expérimentées désireuses de créer des projets novateurs et démultiplier l’impact de leur action sur le territoire. =>  En lire +

Les organisations participantes au SVE ont en charge :

  • l’hébergement, les repas et les transports locaux des volontaires
  • de proposer et de mettre en place les tâches et activités pour les volontaires qui respectent les principes qualitatifs du Service Volontaire Européen, tel que décrit dans la charte SVE ;
  • de fournir aux volontaires pendant toute la durée du volontariat, le soutien personnel, administratif et de les aider dans leur accès à la plateforme de soutien linguistique.


Les structures sont accréditées par les agences nationales de leur pays. Cette démarche de labellisation garantit la qualité des projets dans toute l'Europe et le respect de la Charte SVE. Les structures accréditées sont intégrées à la base de données européenne des organisations SVE sur le portail européen de la jeunesse (lien), consultable par tous les jeunes européens.

Comment devenir organisation d’envoi / d’accueil / ou coordinatrice d’un projet SVE ?

Les structures désireuses de s’impliquer dans le SVE peuvent être : une organisation, un établissement ou organisme à but non lucratif (association, collectivités territoriales), une entreprise d’économie sociale et solidaire, etc - établis dans un des pays du « programme » ou voisins de l’Union européenne.

  • Dans un premier temps, elles doivent faire une demande d’accréditation auprès de l’Agence nationale. Pour la France, l’accréditation a une durée de maximum 3 ans, délai pendant lequel les structures pourront solliciter une subvention de l’Union européenne pour la mise en œuvre d’un projet d’envoi ou d’accueil de jeunes volontaires. 



  • Les dossiers de demande de subvention peuvent être déposés par toute organisation accréditée SVE. L’organisation qui coordonne le projet dépose la demande au nom de l’ensemble des partenaires du projet. Il est fortement recommandé à toutes les organisations partenaires impliquées dans un projet SVE de signer un accord de partenariat entre elles.
  • Chaque activité de volontariat doit faire l'objet d'un contrat d'activité conclu entre les volontaires, une structure d'envoi (celle qui l'accompagne et l'aide à bâtir son projet), une structure d'accueil locale et une structure coordinatrice (celle-ci dépose le dossier au nom de tous les partenaires et prend la responsabilité administrative et financière du projet).


Pourquoi s'impliquer dans un projet SVE ?  


A ce jour on compte près de 500 structures accréditées en France pour gérer l'envoi et l'accueil de jeunes candidats à un projet de Service volontaire européen (SVE) et les accompagner dans la réussite de leur projet.

  • une plus-value pour les structures d'accueil
    Disposer de la présence d'un jeune volontaire européen représente pour la structure d'accueil un réel enrichissement de sa capacité d'intervention dans son domaine d'activités et une preuve d'ouverture interculturelle qui ne peut qu'avoir un impact positif sur le public de la structure. Par ailleurs, les projets que peut générer ou appuyer le volontaire, sauront contribuer à la démarche de développement local de la structure d'accueil en liaison avec les autres acteurs de terrain.
  • un rôle renforcé des structures d'envoi en matière d'insertion sociale
    De par leur action pédagogique, d'orientation et d'accompagnement des projets de volontariat des jeunes, les structures d'envoi jouent un rôle central dans une démarche d'insertion sociale et professionnelle des jeunes adultes. En effet, leur trouver un terrain de volontariat adapté à leurs aspirations, préparer leur départ, et ensuite valoriser les compétences acquises relèvent d'une mission individualisée d'insertion complémentaire des circuits institutionnels.