Aller au contenu principal

Publication du guide Erasmus+ 2023

24 / 11 / 2022

Le guide du programme Erasmus+ pour l’année 2023 est disponible ! Retrouvez dans cet article les informations relatives au programme et aux appels à proposition pour l’année à venir.

Erasmus+ est le programme de l’Union européenne dans les domaines de l’éducation, de la formation, de la jeunesse et du sport. Ce programme s’adresse à un public très large, constitué notamment : des étudiants, des jeunes, des apprentis, des enseignants, des acteurs de jeunesse, des acteurs du secteur sportif, des formateurs.

Pour l’année 2023, à l’échelle européenne, près de 3,9 milliards d’euros ont été affectés au programme Erasmus+ permettant de financer différents types de projets, tels que des projets de coopération transfrontalière dans différents domaines de la jeunesse et du sport. Pour bénéficier de financements, les organismes peuvent soumettre dans un premier temps une demande d’accréditation, puis déposer une demande de financement annuelle ; ils peuvent également candidater directement dans le cadre des rounds d’appels à propositions.

LIEN VERS LE GUIDE 2023

Les volets Jeunesse et Sport du programme 2023 en résumé 

Action clé 1 (KA1) : Mobilité des individus à des fins d’apprentissage

Les dossiers de demande de financement sont à déposer sur la plateforme unique de la Commission européenne aux dates suivantes :

  • 23 février 2023 à 12 h, heure de Bruxelles

  • 4 octobre 2023 à 12h, heure de Bruxelles

Les candidatures à l’accréditation Erasmus dans le domaine de la Jeunesse sont à déposer jusqu’au 19 octobre 2023 à 12h, heure de Bruxelles. Les structures accréditées en 2023 pourront faire des demandes de financement dans le cadre du premier appel à projet début 2024.

L’action clé 1 soutient les activités suivantes :

Les échanges de jeunes :  Erasmus+ soutient les activités de mobilité des jeunes à des fins d'apprentissage non formel sous la forme d'échanges de jeunes, dans le but d’autonomiser les jeunes et de leur donner les moyens de devenir des citoyens actifs, de les associer au projet européen ainsi que de les aider à acquérir et à développer des compétences pour leur vie et leur avenir professionnel. Ces échanges permettent aux jeunes de 13 à 30 ans de se rencontrer autour d’une expérience de mobilité à visée éducative sur une période allant de 5 à 21 jours.

La mobilité des acteurs de jeunesse permet aux acteurs de jeunesse de développer un travail de jeunesse de qualité aux niveaux local, régional, national, européen et international, grâce à des expériences d'apprentissage non formel et informel dans le cadre d'activités de mobilité. Ces activités peuvent prendre plusieurs formes (visites d’étude, formations, séminaires, mise en réseau…) et durer entre 2 jours et 2 mois.

Participation des jeunes à la vie démocratique, à l’échelon régional, national et européen : Erasmus+ soutient des projets de participation menés par des jeunes aux niveaux local, national et/ou transnational. Ces activités ont pour but de leur permettre de vivre des expériences d'échange, de coopération, d'action civique et culturelle. Ces projets peuvent durer entre 3 à 24 mois et être portés par des groupes informels de jeunes âgés de 13 à 30 ans ou des organisations de jeunesse encourageant la participation des jeunes à la vie démocratique européenne, notamment dans le cadre d’actions de sensibilisation, de consultations, de rencontres entre jeunes et décideurs politiques, de formations aux compétences numériques et d’éducation aux médias.

Accréditation Erasmus :

L’accréditation Erasmus pour la jeunesse permet de simplifier l’accès aux possibilités de financement au titre de l’action clé n° 1. L’accréditation est ainsi recommandée pour les structures qui souhaitent régulièrement mettre en place des activités dans le cadre du programme Erasmus+. Il sera demandé aux organismes de formuler des objectifs à plus long terme et d’établir un plan d’activités pour lesquelles un financement Erasmus est demandé, ainsi que les effets bénéfiques escomptés et l’approche adoptée en matière de gestion de projet.

Action clé 2 (KA2) : Coopération entre organisations et institutions

Les dossiers de demande de financement sont à déposer sur la plateforme unique de la Commission européenne aux dates suivantes :

  • 22 mars 2023 à 12 h, heure de Bruxelles

  • 4 octobre 2023 à 12h, heure de Bruxelles

Les partenariats de coopération : l'objectif premier des partenariats de coopération est d'améliorer la qualité et la pertinence des activités des organisations de jeunesse ou sportives, de développer et de renforcer leurs réseaux de partenaires, d'augmenter leur capacité à opérer conjointement au niveau transnational, en stimulant l'internationalisation de leurs activités, en partageant et en confrontant des idées, et en échangeant ou en développant de nouvelles pratiques et méthodes ainsi qu'en partageant et en confrontant des idées. 

Dans cette logique, deux types de partenariats sont proposés aux organisations pour travailler, apprendre et se développer ensemble (cf. détails dans le guide)

  • Les partenariats de coopération

  • Les projets de partenariat simplifié

Les projets sélectionnés devront partager les résultats de leurs activités aux niveaux local, régional et national. Les résultats doivent donc être réutilisables, transférables, adaptables et, si possible, avoir une forte dimension transdisciplinaire.

Volet Sport

Dans le cadre du volet Sport, il est possible de mettre en place des partenariats de coopération et des projets de partenariats simplifiés, au même titre que pour le volet Jeunesse. L’action clé 2 soutient une action supplémentaire spécifique au domaine du sport : les manifestations sportives à but non lucratif.

Les dossiers de demande de financement sont à déposer auprès de l'Agence Exécutive « Education, Audiovisuel et Culture » située à Bruxelles sur la plateforme unique de la Commission européenne. Le Point National d’Information (PNI) hébergé au sein de l’Agence Erasmus+ Jeunesse et Sport accompagne les projets dans leurs démarches (contact : pnisporterasmus@service-civique.gouv.fr) Les projets sont à déposer sur la plateforme à la date suivante :

  • 23 février 2023 à 12h, heure de Bruxelles

Manifestations sportives à but non lucratif : tout organisme public ou privé actif dans le domaine du sport peut prétendre à un financement pour l’organisation de manifestations sportives de dimension européenne dans les domaines suivants :

  • Le volontariat dans le sport ;

  • L’inclusion sociale par le biais du sport ;

  • La lutte contre la discrimination dans le sport, y compris l’égalité entre les femmes et les hommes ;

  • La promotion de la pratique du sport et de l’activité physique.

Le guide 2022 introduit une nouvelle opportunité dans le domaine du sport :

Renforcement des capacités dans le domaine du sport

Déjà présent dans le volet Jeunesse, les projets de renforcement des capacités sont des projets de coopération internationale fondés sur des partenariats multilatéraux entre des organisations actives dans le domaine du sport dans des pays participant au programme et des pays tiers non associés au programme. Ils visent à soutenir les activités et les politiques liées au sport dans les pays tiers non associés au programme comme moyen de promouvoir des valeurs et comme outil éducatif destiné à promouvoir le développement personnel et social des individus et à construire des communautés plus solidaires.

L’action visera à:

  • Renforcer les capacités des organisations sportives locales;

  • Encourager la pratique du sport et de l’activité physique dans les pays tiers non associés au programme;

  • Promouvoir l’inclusion sociale par le sport;

  • Promouvoir les valeurs positives par le sport (fair-play, tolérance, esprit d’équipe, etc.);

  • Encourager la coopération entre diverses régions du monde au moyen d’initiatives conjointes.